Aktionnaire

Sorare a signé avec la Premier League
Sorare

Suivre l'actu en 5 minutes

Recevez l’email qui rendra le suivi de l’actu économique plus agréable. Du lundi au vendredi, restez informé et diverti gratuitement.*

* Cliquez ici pour retrouver nos dernières newsletters.

La startup Sorare vient de la mettre en pleine lucarne : la licorne française vient de signer un contrat avec la Premier League. Concrètement, les Haaland, Salah, Kane et compagnie débarquent sur la plateforme.


Pourquoi on en parle ? Avec 3 millions d’utilisateurs et une valorisation de 3,9 milliards d’euros, Sorare est la plus grosse startup française. Elle compte parmi ses actionnaires des stars du sport comme Messi, Williams, Mbappe ou encore Zidane, et le contrat dont on vous a parlé (avec la ligue de foot la plus suivie du monde) est estimé à +30 millions de livres sterling selon Sky News. 


Qu’est-ce que Sorare ? C’est un peu l’album Panini 2.0 : la startup, fondée en 2018, achète les droits d’images pour créer des vignettes de sportifs qui sont ensuite utilisées pour jouer à du Fantasy football. Les performances de l’équipe que vous composez est déterminée par la performance IRL (dans la vraie vie) des joueurs. En clair, c’est un mélange entre Fifa ultimate team et MPG pour les connaisseurs. La particularité ? Chaque carte est un NFT et est donc unique. 


Avec ce jeu, Sorare veut devenir le leader sur le marché du divertissement sportif mondial. Le business model de Sorare est basé sur les transactions (la société prélève des frais à chaque achat de joueurs).


Et quelle ambiance sur le marché NFT ? Le marché des NFT n’a pas attendu FTX pour entamer la descente aux enfers : selon CryptoSlam, le prix de vente moyen d’un NFT en décembre 2022 était de 143,22$, en baisse de 63% sur un an. Et les ventes globales de NFT ont chuté de 78% en décembre à 678,2 millions de dollars, contre 3,1 milliards de dollars il y a un an.


L’exception française : N. Julia (cofondateur de Sorare) a déclaré que son entreprise avait “une tendance très différente du reste du marché”. Le total des transactions sur la plateforme a atteint les 500 millions de dollars l’an dernier, soit presque le double des 270 millions de dollars en 2021. Et c’est notamment grâce à ça que Sorare a remporté la mise…


La remontada : Les discussions entre la licorne et la Premier League étaient en cours depuis octobre dernier. Problème : la ligue collaborait déjà avec d’autres partenaires NFT (ConsenSys et Dapper Labs) qui ont tenté de renégocier les contrats à la baisse avec la chute des marchés. Sorare en a donc profité pour entrer dans la surface de réparation.


Bref : Sorare peut désormais compter sur des partenariats avec la plupart des ligues de premier plan (NBA, MLB, MLS) et la Premier League vient ajouter du prestige et de la visibilité : le championnat anglais est diffusé à 880 millions de foyers dans 188 pays, par 90 diffuseurs et plus de 400 chaînes. Il revendique aussi près d’un milliard de followers sur les réseaux sociaux.

Sorare a signé avec la Premier League
Sorare

Suivre l'actu en 5 minutes

En 5 minutes de lecture tous les matins du lundi au vendredi, devenez incollable. Gratuitement.

La startup Sorare vient de la mettre en pleine lucarne : la licorne française vient de signer un contrat avec la Premier League. Concrètement, les Haaland, Salah, Kane et compagnie débarquent sur la plateforme.


Pourquoi on en parle ? Avec 3 millions d’utilisateurs et une valorisation de 3,9 milliards d’euros, Sorare est la plus grosse startup française. Elle compte parmi ses actionnaires des stars du sport comme Messi, Williams, Mbappe ou encore Zidane, et le contrat dont on vous a parlé (avec la ligue de foot la plus suivie du monde) est estimé à +30 millions de livres sterling selon Sky News. 


Qu’est-ce que Sorare ? C’est un peu l’album Panini 2.0 : la startup, fondée en 2018, achète les droits d’images pour créer des vignettes de sportifs qui sont ensuite utilisées pour jouer à du Fantasy football. Les performances de l’équipe que vous composez est déterminée par la performance IRL (dans la vraie vie) des joueurs. En clair, c’est un mélange entre Fifa ultimate team et MPG pour les connaisseurs. La particularité ? Chaque carte est un NFT et est donc unique. 


Avec ce jeu, Sorare veut devenir le leader sur le marché du divertissement sportif mondial. Le business model de Sorare est basé sur les transactions (la société prélève des frais à chaque achat de joueurs).


Et quelle ambiance sur le marché NFT ? Le marché des NFT n’a pas attendu FTX pour entamer la descente aux enfers : selon CryptoSlam, le prix de vente moyen d’un NFT en décembre 2022 était de 143,22$, en baisse de 63% sur un an. Et les ventes globales de NFT ont chuté de 78% en décembre à 678,2 millions de dollars, contre 3,1 milliards de dollars il y a un an.


L’exception française : N. Julia (cofondateur de Sorare) a déclaré que son entreprise avait “une tendance très différente du reste du marché”. Le total des transactions sur la plateforme a atteint les 500 millions de dollars l’an dernier, soit presque le double des 270 millions de dollars en 2021. Et c’est notamment grâce à ça que Sorare a remporté la mise…


La remontada : Les discussions entre la licorne et la Premier League étaient en cours depuis octobre dernier. Problème : la ligue collaborait déjà avec d’autres partenaires NFT (ConsenSys et Dapper Labs) qui ont tenté de renégocier les contrats à la baisse avec la chute des marchés. Sorare en a donc profité pour entrer dans la surface de réparation.


Bref : Sorare peut désormais compter sur des partenariats avec la plupart des ligues de premier plan (NBA, MLB, MLS) et la Premier League vient ajouter du prestige et de la visibilité : le championnat anglais est diffusé à 880 millions de foyers dans 188 pays, par 90 diffuseurs et plus de 400 chaînes. Il revendique aussi près d’un milliard de followers sur les réseaux sociaux.

Suivez l'actu en 5 minutes

Recevez l’email qui rendra le suivi de l’actu business et financière plus agréable. Du lundi au vendredi. Et c’est gratuit.

Suivez l'actu en 5 minutes

Recevez l’email qui rendra le suivi de l’actu business et financière plus agréable. Du lundi au vendredi. Et c’est gratuit.